Les Ruines de Tulum au Mexique

La ville maya de Tulum se trouve à 130 km au sud de Cancun et date de 700 ans. Mais le contraste entre les deux ne se mesure pas seulement en distance et en temps. Cancun est une série de grands hôtels de villégiature qui n’existaient pas avant 1974 et qui se spécialisent dans le domaine du tourisme.

Les ruines de Tulum, de leur coté, ont été construites à la fin du XIIIe siècle, au cours de ce qu’on appelle la période post-classique maya. Avec un peu d’imagination et de connaissances, les ruines deviennent un puzzle géant qui attend d’être reconstitué.

tulum mexique vegetation

Origines de la ville de Tulum

Visiter Tulum est une excursion d’une journée parfaite pour ceux qui en ont marre de rester allonger tranquillement autour de la piscine. Ce qui distingue le site des autres ruines du Mexique, c’est à la fois le fait qu’il est bien préservé et qu’il possède sa propre plage, invitante.

Chaque ville maya avait un but précis, et Tulum ne faisait pas exception. C’était un port de mer, qui faisait du commerce principalement en turquoise et en jade. En plus d’être la seule ville maya construite sur une côte, Tulum était l’une des rares à être protégée par un mur. En pierre calcaire, le mur de 784 mètres entoure le site sur trois côtés, fait sept mètres d’épaisseur et mesure entre trois et cinq mètres de hauteur. Cette fortification a sans doute contribué à préserver le port maritime.

Comme les questions qui entourent le déclin du monde maya, il existe plusieurs théories sur la raison pour laquelle un mur entoure Tulum. L’une d’entre elles a une population maya de 600 personnes à l’intérieur, protégée des envahisseurs. Un autre suggère que seuls les prêtres et la noblesse étaient logés à l’intérieur des murs, tandis que les paysans étaient gardés à l’extérieur.

Après avoir pénétré dans les ruines par l’une des cinq portes du mur, les visiteurs sont accueillis par un champ de collines. Des affleurements de pierres noires et grises, qui étaient autrefois des bâtiments, parsèment le paysage ensoleillé. Ici, les visiteurs se rendent compte que ce qui reste de Tulum peut éveiller l’imagination. Étant donné que le port maritime était autrefois un lien avec le monde extérieur, peut-il y avoir des indices sur ce qui est arrivé à la civilisation ici? C’est une question que les historiens et les archéologues se posent encore, alors ne vous découragez pas si la réponse n’est pas évidente.

tulum mexique chateau

Que voir aux ruines de Tulum

Parmi les structures restantes, la plus importante est le château de Castillo, perché au bord d’une falaise calcaire de 12 mètres de haut, surplombant la côte des Caraïbes. Mais avant monter le visiter puis de redescendre, assurez-vous d’apercevoir les Caraïbes derrière le Castillo. La vue est aussi rafraîchissante que la brise fraîche venant de la mer.

Devant le Castillo se trouve le Temple des Fresques, l’un des bâtiments les mieux conservés. Allez à l’intérieur du temple pour voir une peinture murale en trois sections. Le premier niveau représente le monde maya des morts, le milieu est celui des vivants, et la dernière pièce, la plus haute, est celle du créateur et des dieux de la pluie. Il est intéressant de noter qu’au milieu de la section vivante, un dieu est à cheval sur un animal à quatre pattes, que l’on croit être un cheval. Si c’est en fait un cheval, cela signifierait que les Mayas occupaient encore Tulum en 1518 alors qu’ils auraient vu ces animaux pour la première fois avec l’arrivée des Espagnols.

Au-dessus de la porte du temple, ciselée, se trouve une figure avec ce qui semble être des ailes d’oiseau et une queue. Ce dieu plongeur est considéré comme représentant une divinité maya qui protégeait les gens et est particulièrement bien conservé sur divers bâtiments autour du site.

Imaginer ce que Tulum était il y a 700 ans est excitant, mais cela peut aussi être une aventure chaude et humide. C’est pourquoi c’est une bonne idée de prendre quelque chose de frais à boire, un chapeau et un maillot de bain.

Juste au nord du Castillo se trouve un sentier qui mène à une plage de sable fin multicolores; une promenade le long de la plage offre amplement l’occasion de se faire photographier. La promenade est une aventure dans, autour et sous les recoins des falaises. Chaque coin supplémentaire apporte un nouveau tronçon isolé des Caraïbes, parfait pour nager et réfléchir sur les ruines.

Les ruines de Tulum restent populaire en raison de leur élégant décor sur des falaises calcaires abruptes au-dessus de la splendeur turquoise des Caraïbes et de part le fait qu’elle est la seule ville maya construite sur la côte.

 

Ajouter un commentaire